WIPCOOP Sessions ÇIĞDEM Y. MIROL + MOUSS SARR +TISTER IKOMO

14 octobre Rataplan accueille une nouvelle édition de WIPCOOP Sessions avec des présentations de Cigdem Y. Mirol, Mouss Sarr et Tister Ikomo.

Mouss Sarr et Tister Ikomo sont chacun en train de travailler sur une nouvelle création de danse. Mouss développe un solo où, à travers son langage gestuel, il pose des questions sur l’identité, le racisme, le colonialisme et sa position dans le monde actuel. Et Tister Ikomo nous donne un aperçu de son parcours avec « Nzela Na Ngai ». Mais d’abord, nous nous plongeons littéralement dans le livre avec Bookperformance de Çiğdem Y. Mirol.

Rejoignez-nous  et jetez un coup d’œil aux nouvelles créations artistiques qui se développent dans nos villes.

 

BOOKPERFORMANCE ÇIĞDEM Y. MIROL

Avec BOOKPERFORMANCE Çiğdem Y. Mirol mélange le livre, la performance, l’auteur et le lecteur/audience en un seul. Çiğdem joue avec les frontières entre la scène et le public, les brouillant à travers les objets, le mouvement et le silence. Les mots volent à travers les images et les lignes émergent.

Çiğdem y Mirol développe BOOKPERFORMANCE comme un concept artistique et littéraire ainsi qu’une vision du monde.
En tant qu’écrivain et artiste de performance, elle remet en question le corps et le son d’un soi textuel. Un moi textuel qui se transforme en son et en corps d’un moi réel grâce à une dynamique visuelle et musicale. Pendant Bookperformance, le lecteur est invité à participer au processus de création.

L’expérience de Çiğdem dans le milieu universitaire, le journalisme, le théâtre, les arts visuels, la psychologie, l’enseignement, la traduction et la littérature a permis d’expliquer les valeurs fondamentales du concept et la philosophie « The Weird & The Absurd » qui le sous-tend, et a contribué à la compréhension de la transparence du concept.

Crédits : Concept et performance : Çiğdem y Mirol / www.bookperformance.com

« BLACK » Mouss Sarr

« Black » est un anglicisme tombé dans l’usage
 courant, utilisé pour désigner une personne
 noire. Préféré à son équivalent français, il se
 veut plus politiquement correct, plus cool,
 plus safe.
 On dira un Black, mais un Blanc. Et pourtant,
 comme le souligne Rokhaya Diallo, Noir·e
 n’est pas un gros mot.
 L’utilisation de ce mot pose question. « Black »
 plonge à pieds joints dans ce
 questionnement.

Dans ce solo, Mouss explore et relate à travers
 la danse sa quête identitaire en tant que
 jeune homme noir né en Europe.
Une identité complexe, difficile à placer sur
 une carte. Trop réductrice, trop statique ?

Être « Black », ça veut dire quoi au juste?

Mouss Sarr est chorégraphe, danseur (hip-hop, dancehall et krump), fondateur et directeur artistique de Timiss, une plateforme où il offre un espace aux danseurs street. Plus d’informations ICI
Regardez le teaser, cliquez ICI.

NZELA NA NGAI’ TISTER IKOMO

Dans ce triptyque, vous voyagez de Kinshasa « La Belle » à la Belgique. Un spectacle de danse sur les épreuves, la transformation et la lutte pour la reconnaissance. À travers des déchets transformés en percussions rythmiques, des danses et des musiques traditionnelles, le chorégraphe, musicien et danseur Tister Ikomo raconte une histoire personnelle.

Tister Ikomo est un danseur, chorégraphe et musicien qui a parcouru les différentes provinces du Congo pour étudier les différentes danses traditionnelles. A Kinshasa, il est assistant chorégraphe de la compagnie artistique Arumbaya. Il a également travaillé avec Alain Platel et Fabrizio Cassol en tant que danseur pour le spectacle Coup Fatal et en tant que percussionniste pour Sidi Larbi.